Pack Electro Bosch et 500€ de remise sur votre cuisine !
Maisons certifiées
RT 2012
Contrat de
construction sécurisant
Livraison clé en
main

Comprendre les différents types de toitures

shutterstock 226903612

Tout au bonheur de voir votre premier projet immobilier enfin aboutir, de devenir propriétaire pour la première fois, vous en concevez les plans du sol à la toiture. Mais d’ailleurs, quels sont les différents types de toiture dont vous pouvez recouvrir votre maison ? Et quelle réglementation s’applique en la matière ? Les experts Top Duo font le point sur la question.

 

  1. Les matériaux de toiture traditionnels

Ces dernières années, les innovations dans le domaine de la toiture de maisons individuelles se sont multipliées, et nul doute que vous trouverez un type de toiture qui vous plaira – et autorisé par la réglementation en vigueur. Les tuiles en terre cuite, les plus courantes en France, ne sont plus seulement rouge brique aujourd’hui : elles se parent de mille teintes, adaptées à vos goûts. Et en plus, elles sont écologiques, car pour l’essentiel elles sont fabriquées en France et leur fabrication ne nécessite aucun intrant chimique. Mais elles sont assez fragiles, sensibles aux brusques changements de température, à la grêle et demandent un entretien régulier pour éviter de se transformer en toit végétalisé ! Les toitures d’ardoises sont très résistantes : elles peuvent rester en place plus de 50 ans et il n’est pas utile de les nettoyer, comme les toitures en tuiles traditionnelles. Toutefois, une toiture en ardoises est plus lourde qu’une toiture en tuiles, la charpente doit donc être suffisamment solide pour la supporter.

 

  1. Les nouveaux matériaux pour les toitures

Les tuiles béton, dernières venues, sont meilleur marché que celles en terre cuite ou en ardoise, et elles peuvent les imiter à la perfection. Leur bilan carbone est limité, mais elles sont assez lourdes et demandent une charpente adaptée. Si vous aimez le style industriel, pourquoi ne pas choisir une toiture bacacier ? Elles sont plus fréquentes sur les bâtiments industriels ou commerciaux que sur les maisons individuelles, mais certains architectes ont remis les tôles ondulées au goût du jour pour des créations originales, qui jouent sur les différents matériaux dans lesquels elles sont fabriquées, et notamment sur la transparence quand ces tôles sont en fibre de verre.

 

  1. Toiture en pente ou toit plat ?

Tous ces matériaux sont utilisés sur des toits en pente, mais peut-être rêvez-vous d’un toit plat ? Longtemps boudés en raison de problèmes récurrents d’infiltration, les toits plats font leur grand retour grâce aux nouvelles techniques, qui assurent leur étanchéité et leur résistance. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre un toit végétalisé ou un toit terrasse… Le toit végétalisé a une meilleure inertie thermique, le toit terrasse permet de bronzer à l’abri des regards.

 

  1. La réglementation en matière de toiture

Avant de faire votre choix, renseignez-vous sur la réglementation en matière d’urbanisme qui s’applique dans votre commune ou votre région. Vous pouvez éventuellement demander une dérogation, mais celle-ci sera difficile à obtenir si votre maison se trouve dans le périmètre d’un monument historique (zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager, ZPPAUP). Dans ce cas-là, vous serez soumis aux décidions de l’architecte des Bâtiments de France, qui vous imposera la pente, les types de charpente et de tuiles ainsi que leur couleur.

Retour aux Actualités

4.35 / 5
95 avis clients Top Duo