Devenir propriétaire d’une maison neuve : C’est possible avec Top Duo !
Maisons certifiées
Réglementation Environnementale 2020
Contrat de
construction sécurisant
Livraison clé en
main

Construction de maison : à quels frais annexes s’attendre ? – Top Duo

top duo 2016 rapport qualit prix hd

Frais annexes à la construction d’une maison : la liste complète

Parmi les étapes d’un projet de construction, déterminer précisément son budget est primordial. Bien entendu, le terrain et le bâti sont les postes les plus élevés. Mais avez-vous réellement pris en compte toutes les dépenses ? Le point sur les frais annexes à la construction d’une maison, pour établir votre plan de financement en ayant tous les éléments en main.

Les dépenses liées au terrain

On retrouve ici les frais liés à l’achat du terrain et à sa viabilisation.

Les frais de notaire

Une fois le terrain de vos rêves trouvé, son prix d’achat va être majoré par des frais de notaire. Ces derniers correspondent :

  • au paiement de droits et de taxes liés à l’acte (enregistrement, mutation, publicité foncière) ;
  • à la rémunération de l’officier public.

 

Le montant de ces frais se situe entre 7 et 10 % du prix de la parcelle.

Le coût de viabilisation du terrain

Avant la construction proprement dite, le terrain doit être borné par un géomètre expert. Il doit aussi être viabilisé, c’est-à-dire raccordé aux différents réseaux d’eau, d’assainissement et d’électricité.

Les coûts engendrés représentent : 1 500 € environ pour le bornage ; entre 5 000 € et 15 000 € pour le raccordement.

Si vous achetez une parcelle en lotissement, elle est livrée prête à construire, donc viabilisée. Cette dépense sera déjà intégrée dans le prix d’achat.

À lire aussi : Comment choisir un terrain à bon prix ?

Vous souhaitez bâtir votre futur foyer ? Découvrez tous nos modèles de maisons à construire et trouvez celle qui s’adaptera aussi bien à vos envies qu’à votre budget. Consultez nos offres maisons + terrain pour faire construire le bien de vos rêves dans la zone de votre choix.

Les frais annexes à la construction

Lister toutes les dépenses liées à la construction nécessite d’inclure des taxes parfois méconnues.

  • La taxe d’aménagement : Destinée aux collectivités, elle s’applique dès le dépôt du permis de construire. Un simulateur vous permet d’évaluer le montant de cette redevance selon votre cas.
  • La taxe d’archéologie préventive : Elle varie selon la nature des travaux et leur impact sur le sous-sol. Elle est calculée en multipliant la surface taxable par la valeur forfaitaire et le taux.
  • L’assurance dommages-ouvrages : Obligatoire, elle couvre les travaux de réparation des dommages relevant de la garantie décennale des constructeurs.
  • La participation au financement de l’assainissement collectif et les mises en service : Compteurs, tout-à-l’égout, ces dépenses sont à verser à la date de raccordement.

 

Certaines communes appliquent également d’autres taxes comme :

  • la taxe d’aménagement des espaces naturels sensibles (TAENS) ;
  • le versement pour sous-densité.

Nous vous conseillons de vous renseigner directement auprès de la mairie pour obtenir la liste exhaustive.

À lire aussi : Quel type de maison coûte le moins cher ?

Les dépenses liées à l’emprunt

Pour financer votre projet, vous allez certainement contracter un prêt bancaire. Aux mensualités de remboursement et aux intérêts vont s’ajouter des contributions annexes.

Ils englobent :

  • la création et l’instruction de votre dossier ;
  • l’assurance du crédit, qui est obligatoire et vous couvre notamment en cas de décès ou d’invalidité ;
  • les frais de garantie comme une caution ou une hypothèque.

 

Les montants varient selon votre profil emprunteur et le type de crédit que vous allez contracter. Sollicitez plusieurs organismes de prêt pour pouvoir comparer les coûts.

À lire aussi : Comment constituer son dossier pour obtenir un prêt ?

Les dépenses post-construction

Votre maison achevée, les dépenses ne vont pas s’arrêter immédiatement. Prévoyez une enveloppe pour la décoration intérieure et ne négligez pas les frais d’aménagement des extérieurs.

Enfin, n’oubliez pas la taxe foncière. Les constructions nouvelles en sont exonérées pendant les deux années qui suivent l’achèvement des travaux. Il faudra donc l’inclure dans votre budget dès la troisième année.

Envie d’un projet de construction serein au coût maîtrisé ?

Vous envisagez la construction d’une maison individuelle et vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour réussir ce projet ? Avec les équipes Top Duo, vous avez l’assurance d’un accompagnement personnalisé. Profitez de prestations de qualité et de notre savoir-faire contactez nos conseillers : pour vous lancer avec sérénité.

 

Pour aller plus loin :

Quel prix pour une maison contemporaine ?

- Comment constituer un apport pour l’achat d’une première maison neuve ?

- Economiser sur la construction de sa maison : comment faire ?

Retour aux Actualités